FrenchEnglish

MAP - Marché aux Puces de Paris Saint-Ouen

Catalogue des Puces

Éphèbe sculpture en porcelaine craquelé - Art Déco - Signée : F.TRINQUE

Disponibilité :

EN STOCK

780,00

Boutique:  Py Antics

Éphèbe sculpture en porcelaine craquelé – Art Déco – Signée : F.TRINQUE

  Poser une question

85 rue des Rosiers, Marché BIRON - Stand 55 Allée 1, Saint-Ouen, France - 93400
pyantics@gmail.com
+33 6 14 79 14 07

Magnifique sculpture en faïence craquelée, figurant un très bel éphèbe souriant.
La beauté du visage de ce jeune homme est figurée dans le plus pur style Art Déco, soulignée plus encore par le traitement de la chevelure très en accord avec cette période.
Cette très belle pièce est signée à l’arrière F. TRINQUE.

Trinque était un sculpteur français qui était principalement actif dans les années 1920-30.
Si Trinque est relativement peu connu, il est aujourd’hui un artiste très apprécié des collectionneurs, principalement en raison de son grand savoir-faire et de son style, clairement influencé par l’Art déco. La femme et la beauté originelle sont ses thèmes principaux. Peu importe le support, céramique, bronze ou encore terre cuite, ce qui est frappant chez Trinque, est que ses femmes ne se conforment souvent pas à l’idéal commun de beauté, ce qui donne à ses sculptures, force et individualité.

Époque : Art Déco
Circa : 1925
Dimensions : Hauteur : 42,5cm

Le craquelé est un réseau de mailles irrégulières formées par l’émail supérieur d’une porcelaine.
Ces fendillements irréguliers provenant initialement d’un défaut de fabrication furent rapidement utilisés volontairement comme technique de décoration pour le genre de porcelaine dit « craquelé ».

En céramique ou en émaillerie, lorsque le support et la composition vitrifiée qui le recouvre ne refroidissent pas dans des proportions identiques, il se produit un retrait différent provoquant des craquelures.
Certains métaux en émaillerie sont difficilement employés car leur retrait est trop différent de l’émail qu’il contient. Le changement de température doit opérer dans les mêmes modifications de dilatation et de retrait sur la substance à émailler et sur l’émail lui-même. Il faut également que le refroidissement soit simultané.

Si par exemple, un courant d’air froid est projeté sur une pièce au sortir du four, l’émail qui reçoit le froid en premier, refroidit plus vite que la pâte de céramique qu’il couvre et le retrait amène des fendillements.

Les plus célèbres et les plus estimés des craquelés proviennent de Chine (grès de type Guan du XIIe siècle) et du Japon, où les artisans ont su obtenir des mélanges de divers craquelés sur un même vase. Parfois, dans les fentes ainsi formées, ils insèrent un émail d’une autre couleur qui cloisonne le premier.

Disponibilité :

EN STOCK

Lieux

Siècle

Style

Type d'Objet

,

Questions et demandes générales

Il n'y a pas encore de demandes de renseignements.

Partagez cette fiche :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Retour haut de page