FrenchEnglish

MAP - Marché aux Puces de Paris Saint-Ouen

Catalogue des Puces

Fauteuil Fumoir à Oreilles - Cuir Antique Anglais - Époque : Dernier Quart Du XIXème Siècle

Disponibilité :

EN STOCK

1.800,00

Boutique:  Py Antics

Fauteuil Fumoir à Oreilles – Cuir Antique Anglais – Époque : Dernier Quart Du XIXème Siècle

  Poser une question

Catégories ,
85 rue des Rosiers, Marché BIRON - Stand 55 Allée 1, Saint-Ouen, France - 93400
pyantics@gmail.com
+33 6 14 79 14 07

Ravissant et extrêmement confortable fauteuil fumoir à oreilles en cuir antique anglais.

Ce fauteuil dispose d’un dossier bien formé et enveloppant, il possède des ailes de forme généreuse, ce qui est l’aspect idéal pour ce fauteuil, mobilier incontournable des fumoirs du XIXème siècle. 

Il est cloué à la main sur toute sa surface et possède des coussins moelleux qui ne font qu’ajouter au confort ressenti, lorsque l’on prend place. 
Une véritable peau d’antilope, vient sublimer l’ensemble, petit clin d’œil au temps des colonies.
L’assise est entièrement montée sur ressorts et soutenue par quatre pieds en acajou. 
Le cuir a beaucoup de caractère et il est naturellement usé.  

Époque : Dernier quart XIXème
Dimensions : Hauteur : 80cm x Largeur : 66cm x Profondeur : 73cm

Au XIXème siècle, l’art de fumer, une mode orientale puis britannique, devient une pratique courante dans les hautes sphères de la société. Le fumoir est une pièce de détente, temple des plaisirs du tabac, exclusivement réservée aux hommes. 
Dans les cercles aristocratiques, ce salon privé, symbole de l’élégance masculine, constitue un nouvel art de vivre. 
Le « passage au fumoir » après le dîner devient un rite dans les clubs londoniens.

Saviez-vous que les fumoirs anglais ont donné naissance à la veste de smoking que nous connaissons ?

Au milieu du XIXe siècle, en Angleterre les hommes se rendent au fumoir après le dîner discuter whisky et politique. Pour ne pas s’imprégner de l’odeur de fumée, ils troquent alors leur habit (queue-de-pie) contre une sorte de robe de chambre à mi-cuisse, faite de velours, de cachemire, de laine ou de flanelle, et s’allument un cigare. 
Le col châle large revêtu de soie permet de laisser glisser la cendre en cas de maladresse et une ceinture ou des brandebourgs aident à la fermeture croisée. 
Aujourd’hui, cette veste est appelée « smoking jacket ».

Vers 1880, le Prince de Galles et futur roi britannique, Édouard VII, amoureux absolu de ce vêtement souhaite pouvoir le porter à davantage d’occasions. 
Elle devra avoir plus de tenue et une boutonnière. Il fait donc appel au tailleur de la Couronne Henry Poole & Co, afin de la modifier légèrement : la veste de smoking moderne est née.

Disponibilité :

EN STOCK

Lieux

Siècle

Style

Type d'Objet

,

Questions et demandes générales

Il n'y a pas encore de demandes de renseignements.

Partagez cette fiche :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Retour haut de page