FrenchEnglish

MAP - Marché aux Puces de Paris Saint-Ouen

Catalogue des Puces

Sculpture - Arlequin Par Paul Dubois (1829-1905) - Bronze

Disponibilité :

EN STOCK

5.400,00

Sculpture en bronze représentant Arlequin par Paul Dubois
Patine brune nuancée
Signature du sculpteur « P.Dubois » sur la terrasse en bronze , simulant une partie de plancher en bois
Période XIX ème siècle
Parfait état de conservation et de patine
Largeur : 38 cm
Hauteur : 83 cm
Profondeur : 28 cm

Arlequin, Arlecchino en italien, est un personnage type de la Commedia dell’arte , qui est apparu au XVI siècle en Italie .
L’Arlequin est vêtu d’un masque noir et d’un habit rapiécé fait de losanges de tissus multicolores , ceux-ci représenteraient les multiples facettes de l’Arlequin, ainsi que sa pauvreté.
Il porte des chaussures plates, plus légères, lui permettant d’accomplir mille pirouettes et acrobaties.
Il est aussi vêtu d’un chapeau qui ne couvre pas intégralement son crâne, de son instrument de musique (mandoline) , d’une ceinture, et d’une batte lui servant de gourdin .

Paul Dubois (1829-1905) est l’un des sculpteurs français les plus reconnus du XIXe siècle.

Inspiré par l’Italie et l’art de la Renaissance, il s’impose comme l’une des figures majeures des sculpteurs «florentins», dans le sillage des sculpteurs du Quattrocento.
Paul Dubois a su démontrer une grande maîtrise du portrait sculptural.

Il représente principalement des bustes de femmes, d’hommes, d’enfants et de Saints.
Le monde musical occupe une place centrale dans les sculptures en bronze de Paul Dubois : Mozart , Arlequin , les joueurs de luth ou de mandoline ainsi que la figure du chanteur florentin sont des thèmes récurrents dans son oeuvre.
Les femmes sont également omniprésentes ;on peut notamment citer ses sculptures en bronze iconiques : « La Charité », « La Maternité », « La suppliante », « Jeanne d’Arc » mais aussi « La Baigneuse ».

Paul Dubois présente sa première sculpture en bronze au Salon de 1860 et s’impose ainsi comme l’un des sculpteurs les plus importants de son temps.
Très vite, il reçoit des médailles et obtient des commandes publiques et privées.
Il collabore notamment avec le fondeur Ferdinand Barbedienne pour éditer ses sculptures.

  Poser une question

85, rue des Rosiers, Marché Biron - Stands 113, 114 & 115 Allée 1, Saint-Ouen, France - 93400
carolinemiguet@icloud.com
+33 6 71 93 49 35

Sculpture en bronze représentant Arlequin par Paul Dubois
Patine brune nuancée
Signature du sculpteur « P.Dubois » sur la terrasse en bronze , simulant une partie de plancher en bois
Période XIX ème siècle
Parfait état de conservation et de patine
Largeur : 38 cm
Hauteur : 83 cm
Profondeur : 28 cm

Arlequin, Arlecchino en italien, est un personnage type de la Commedia dell’arte , qui est apparu au XVI siècle en Italie .
L’Arlequin est vêtu d’un masque noir et d’un habit rapiécé fait de losanges de tissus multicolores , ceux-ci représenteraient les multiples facettes de l’Arlequin, ainsi que sa pauvreté.
Il porte des chaussures plates, plus légères, lui permettant d’accomplir mille pirouettes et acrobaties.
Il est aussi vêtu d’un chapeau qui ne couvre pas intégralement son crâne, de son instrument de musique (mandoline) , d’une ceinture, et d’une batte lui servant de gourdin .

Paul Dubois (1829-1905) est l’un des sculpteurs français les plus reconnus du XIXe siècle.

Inspiré par l’Italie et l’art de la Renaissance, il s’impose comme l’une des figures majeures des sculpteurs «florentins», dans le sillage des sculpteurs du Quattrocento.
Paul Dubois a su démontrer une grande maîtrise du portrait sculptural.

Il représente principalement des bustes de femmes, d’hommes, d’enfants et de Saints.
Le monde musical occupe une place centrale dans les sculptures en bronze de Paul Dubois : Mozart , Arlequin , les joueurs de luth ou de mandoline ainsi que la figure du chanteur florentin sont des thèmes récurrents dans son oeuvre.
Les femmes sont également omniprésentes ;on peut notamment citer ses sculptures en bronze iconiques : « La Charité », « La Maternité », « La suppliante », « Jeanne d’Arc » mais aussi « La Baigneuse ».

Paul Dubois présente sa première sculpture en bronze au Salon de 1860 et s’impose ainsi comme l’un des sculpteurs les plus importants de son temps.
Très vite, il reçoit des médailles et obtient des commandes publiques et privées.
Il collabore notamment avec le fondeur Ferdinand Barbedienne pour éditer ses sculptures.

Disponibilité :

EN STOCK

Lieux

Siècle

Style

Type d'Objet

Questions et demandes générales

Il n'y a pas encore de demandes de renseignements.

Partagez cette fiche :

Retour haut de page