FrenchEnglish

MAP - Marché aux Puces de Paris Saint-Ouen

Catalogue des Puces

STATUETTE-PENDENTIF figurant Saint ANTOINE de PADOUE appelé aussi Toni Malau Kongo, République démocratique du Congo XIXème siècle ou antérieur

Disponibilité :

EN STOCK

620,00

Boutique:  FCP Coridon

STATUETTE-PENDENTIF figurant Saint ANTOINE de PADOUE appelé aussi Toni Malau
Kongo, République démocratique du Congo
XIXème siècle ou antérieur
Bronze
H. : 11 ; L. : 4,5 ; Ep. : 5,5 cm

  Poser une question

Catégorie
110, rue des Rosiers, Marché Paul Bert - Stands 2 & 9 Allée 3, Saint-Ouen, France - 93400
coline@fcpcoridon.com
+33 6 75 98 11 19

STATUETTE-PENDENTIF figurant Saint ANTOINE de PADOUE appelé aussi Toni Malau
Kongo, République démocratique du Congo
XIXème siècle ou antérieur
Bronze
H. : 11 ; L. : 4,5 ; Ep. : 5,5 cm

Elle présente Saint Antoine de Padoue en tenu de franciscain, soutenant de son bras gauche l’Enfant Jésus et de sa main droite une croix. Le bronze, percé à la base, a été réalisé selon la technique de la cire perdue. Il est muni d’un anneau au dos servant à la suspension du pendentif.

Cette statuette renvoie aux premiers contacts avec les européens et le christianisme. L’orthographe de Toni Malau peut également se trouver en Ntoni Malawu.
Nous retrouvons dans l’ouvrage de Raphaël Batsîkama ba Mampuya ma Ndâwla L’ancien royaume du Congo et les Bakongo les propos suivants expliquant l’importance de Saint Antoine chez les Kongos : « Pourquoi Saint Antoine ? C’était le Saint le plus populaire du pays. Chaque maison possédait “son fétiche de Ntoni Malawu” (Antoine de la chance) tel que celui-ci… (…) Disons entre parenthèses qu’à cette époque Saint Antoine est appelé dans tout le pays “Ntoni Malawu” : le Saint de la Prospérité, la signification en ce moments des ruines, n’est pas à chercher. »

Texte et photos © FCP CORIDON

Disponibilité :

EN STOCK

Lieux

Siècle

Style

Type d'Objet

Questions et demandes générales

Il n'y a pas encore de demandes de renseignements.

Partagez cette fiche :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Retour haut de page