FrenchEnglish

MAP - Marché aux Puces de Paris Saint-Ouen

Catalogue des Puces

Suite d'Appliques Rotin - Louis Sognot - Époque : XXème

Disponibilité :

EN STOCK

2.500,00

Boutique:  Py Antics

Suite d’Appliques Rotin – Louis Sognot – Époque : XXème

  Poser une question

Catégorie
85 rue des Rosiers, Marché BIRON - Stand 55 Allée 1, Saint-Ouen, France - 93400
pyantics@gmail.com
+33 6 14 79 14 07

Magnifique suite d’appliques en rotin composée de deux paires d’appliques double et une applique simple. Elle se compose d’une base murale en forme de « Bretzel », sur laquelle est fixée deux bras de lumière sublimés par de ravissants petites abat-jours de couleur naturel en rabane fine.
Grâce au tressage en rabane naturelle, l’abat-jour diffuse une lumière particulièrement douce et chaude.

Époque : XXème – Circa : 1950-1960
Dimensions applique : Hauteur : 24cm x Largeur : 30cm
Largeur d’abat-jour à abat-jour : 41cm

Louis Sognot (1892-1969) étudie à l’école Bernard Palissy avant de travailler pour Jansen où lui sont enseignés les fondements de l’ébénisterie traditionnelle. 
Il se rend ensuite chez Krieger et œuvre pour l’aménagement d’espaces réduits, tels que les cabines des paquebots, pour lesquelles il s’intéresse à l’aspect fonctionnel du mobilier.

En 1920, Louis Sognot entre chez Primavera, qu’il dirigera jusqu’en 1930 avec Charlotte Chauvet-Guilleré.  Influencés par le cubisme, ses meubles sont massifs et plaqués de belles essences de bois. 
En 1930, il adhère à l’Union des Artistes modernes. Cherchant à rendre ses productions utiles et à la portée de tous le décorateur construit et invente, intégrant dans la conception de ses meubles des matériaux modernes tels que le duralumin, la glace et le verre. 

Ainsi en 1932, c’est en précurseur que Louis Sognot présente avec Charlotte Alixle Lakarmé ; plastique moulé incombustible et léger qui offre de grandes libertés de formes.
En 1935, l’architecte Eckart Muthesius construit le Palais du maharaja d’Indore et les sollicite pour créer différents meubles qui deviendront de véritables chefs-d’œuvre du style moderniste. Cette même année, Louis Sognot collabore également à l’aménagement du paquebot Normandie, autre monument de l’Art déco.

Après la guerre dans un contexte de reconstruction difficile, Louis Sognot cherche à mettre au point un mobilier astucieux et fonctionnel, chromatique et de belle qualité, qui tient compte des récentes données relatives à l’habitat. Il travaille ainsi à partir de matériaux nouveaux ou peu onéreux, tels que le rotin.

Louis Sognot collaborera avec Serge Mouille pour les luminaires, Maurice Rinck et Charles Wagner, qui éditeront ses meubles. 
Son influence s’est largement diffusée au-delà de ses nombreux élèves.

Disponibilité :

EN STOCK

Lieux

Siècle

Style

Type d'Objet

,

Questions et demandes générales

Il n'y a pas encore de demandes de renseignements.

Partagez cette fiche :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Retour haut de page