FrenchEnglish

MAP - Marché aux Puces de Paris Saint-Ouen

Catalogue des Puces

Théière - Bouilloire - Métal Argenté - Armoirie Et Couronne Comtale - Époque : XIXème

Disponibilité :

EN STOCK

850,00

Boutique:  Py Antics

Théière – Bouilloire – Métal Argenté – Armoirie Et Couronne Comtale – Époque : XIXème

  Poser une question

85 rue des Rosiers, Marché BIRON - Stand 55 Allée 1, Saint-Ouen, France - 93400
pyantics@gmail.com
+33 6 14 79 14 07

Magnifique théière-bouilloire en métal argenté guilloché de forme pansu, son support en volutes entrelacées et son petit réchaud à alcool sont eux aussi en métal argenté guilloché. L’anse est en os. Elle possède de magnifiques armoiries d’alliances surmontés d’une couronne comtale.
Ce ravissant ensemble a été totalement réargenté.

Époque : Première Moitié XIXème
Dimensions : Hauteur sur socle : 44,5cm
Dimensions support : Hauteur : 23,5cm x Largeur :22,5cm x Profondeur : 18cm
Dimension Théière : Hauteur : 29,5cm x Largeur du bec à la pointe de l’anse : 30cm

A l’origine, le thé était utilisé et consommé pour ses propriétés médicinales. Il devînt très rapidement une boisson agréable et un élément indispensable dans l’alimentation. 

En Europe, le thé était une boisson décrite fréquemment par de nombreux voyageurs occidentaux, de retour sur le continent. 

Au XVIIè siècle, les feuilles de thé sont enfin introduites en Europe et très certainement sous l’initiative de quelques missionnaires jésuites.

Au XIXè siècle, de grands voiliers appelés « clippers », affrétés à l’origine pour le commerce de l’opium, furent mis à disposition pour le commerce du thé. 

A cette même époque, le thé était devenu une boisson très appréciée dans le nord de l’Europe : notamment en Russie, grand consommateur de thé au début des années 1880 et surtout en Angleterre, la ville de Londres se situant en première position sur le marché. 

Le commerce et le négoce se mirent dès lors en place afin de satisfaire des demandes de plus en plus nombreuses en Europe et outre-Atlantique, la ville de New York venant se placer en deuxième position après Londres.

Si jusqu’au XIXè siècle le thé consommé en Europe ne provenait que de Chine, progressivement, la culture se répandit très vite au-delà du pays. 

Elle fut entreprise en Inde, en Malaisie et à Ceylan mais également en Guyane, en Martinique, en Sicile, en Égypte ou encore sur les flancs de l’Himalaya.
 

Disponibilité :

EN STOCK

Lieux

Siècle

Style

Type d'Objet

Questions et demandes générales

Il n'y a pas encore de demandes de renseignements.

Partagez cette fiche :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Retour haut de page