FrenchEnglish

MAP - Marché aux Puces de Paris Saint-Ouen

Catalogue des Puces

Triptyque Huiles Sur Toiles - Natures Mortes - Gaston Noury - Circa : 1935 - Époque : Art Déco

Disponibilité :

EN STOCK

2.800,00

Boutique:  Py Antics

Triptyque Huiles Sur Toiles – Natures Mortes – Gaston Noury – Circa : 1935 – Époque : Art Déco

  Poser une question

Catégorie
85 rue des Rosiers, Marché BIRON - Stand 55 Allée 1, Saint-Ouen, France - 93400
pyantics@gmail.com
+33 6 14 79 14 07

Merveilleux triptyque d’huile sur toile représentant des natures mortes de Gaston Noury. Les cadres en bois ont été entièrement redorés à la feuille d’or et les peintures nettoyées et restaurées par nos artisans, dans le savoir et le respect des techniques artisanales.

Époque : Art Déco
Circa : 1935
Dimensions des deux natures mortes Dahlias : Hauteur : 63cm x Largeur : 73cm
Dimensions nature morte Œillets : Hauteur : 69cm x Largeur : 55cm
Signatures en bas à droite

La publicité et la création de costumes au début du XXe siècle, pour des centres de divertissement tels que le Moulin Rouge et les Ambassadeurs dans le quartier de Montmartre à Paris, était un excellent moyen de gagner une fortune.
Bien que cela ne soit arrivé qu’à quelques-uns, l’un d’entre eux était un jeune artiste normand du nom de Gaston Noury.

Gaston a appris l’art du dessin d’un maître, son grand-père qui était le directeur et le conservateur du musée d’art local.
Parmi les visiteurs fréquents de la maison Noury, on trouve des artistes nommés : Pissaro, Renoir, Monet et Degas.
À l’âge de 23 ans, il s’installe à Paris et s’installe à l’ombre de la Basilique du Sacré-Cœur nouvellement érigée.

En l’espace de 12 à 15 ans, l’artiste voit sa fortune croître, mais son insatisfaction face à des projets insignifiants le pousse à vouloir aller au-delà des costumes et des affiches d’art.

Sa décision de passer à la publicité et à l’édition l’a conduit à un travail plus sérieux et il a rapidement trouvé un certain bonheur dans l’illustration de livres. Il acquiert également une certaine notoriété dans le domaine du design de mode grâce à l’exposition de son travail dans les magazines et les publications internes.

En Octobre 1918, sa femme est emportée par la grippe espagnole, profondément affecté, il revient au Havre puis s’installe à Saint-Adresse, non loin de la maison de Sarah Bernhardt.
Il se consacre tout entier à son art et pratique la peinture à l’huile, la gouache, l’aquarelle mais aussi le pastel. Refusant de se remarier, il élève seul ses trois enfants.
Durant ses dernières années, il connaît la misère : faute de pouvoir acheter toujours des toiles, il peint aussi sur du contreplaqué.
Ses dernières productions sont des natures mortes de fleurs différentes, son état de son état de santé ne lui permettant plus de se déplacer.

Possibilité de vente à l’unité : 1200€ la pièce

Certificat remis avec l’objet.
https://www.pyantics.com
https://www.marchebiron.com

Accueil

Disponibilité :

EN STOCK

Lieux

Siècle

Style

Type d'Objet

, ,

Questions et demandes générales

Il n'y a pas encore de demandes de renseignements.

Partagez cette fiche :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Retour haut de page